Les Arts et le Cœur

0632670697

Yerathel

« Délivre-moi, Éternel, des gens méchants, protège-moi contre les hommes de violence. »

 


YERATHEL : Seigneur, permets-moi d’utiliser les vertus acquises tout au long de mes vies pour, avec elles, illuminer la partie obscure de mon univers.

Permets que je sois comme une rivière de feu dans laquelle puissent se purifier tous ceux qui se rapprocheront d’elle.

Permets-moi d’être celui qui distribue la flamme à ceux qui n’ont pas reçu, en son temps, leur part d’Éternité.

Aide-moi, YERATHEL, à survoler ce qui est profane et à pénétrer dans le domaine du sacré ; aide-moi à trouver ma place dans le cosmos, aide-moi à être du côté Droit de la Création.

Fais en sorte qu’en moi l’Intelligence Active soit le reflet du Divin Savoir et que, dans mon âme, la soif d’agir et d’apprendre ne s’éteigne jamais.

Et quand mon esprit se détachera, porté par cet empressement de toujours aller au-delà de lui-même, fais, YERATHEL, que je sois mis, avec l’Éternel, Face à face.

 


Tout doit ressusciter, Pèlerin.

La vie produit continuellement des formes et ce n’est pas toujours l’Éternel qui les crée.

Tes vilenies passées génèrent des nouvelles vilenies ; car tes erreurs passées ont besoin, pour être effacées, de nouvelles erreurs.

Tout cela occupe l’espace dans lequel l’Éternel devrait réaliser son œuvre.

Et c’est toi, Pèlerin, qui empêches de créer.

Mais dans ta vie évènementielle d’homme, tu es porteur aussi, d’harmonie et d’ordre, et Dieu m’a situé, dans cette partie de son espace, pour que je te restitue les louanges que tes vies ont mérité.

Je suis une force qui t’offre son appui, pour créer tout un monde à ton image et à ta ressemblance.

Utilise les vertus accumulées en toi pour aller au-delà d’où les hommes s’arrêtent d’habitude.

Je veux que tu sois audacieux, osé, que tu quittes la terre où tu es né, pour que ton champ d’action soit l’Univers.

Je placerai en toi une inébranlable décision et mes Légions viendront soutenir ce que tu entreprendras.

Je te souhaite, Pèlerin, de bien savoir discerner les limites que le Tav t’impose.