Les Arts et le Cœur

0632670697

Omael

« Car tu es mon espoir, Seigneur Dieu, ma sauvegarde depuis ma jeunesse. »

 

OMAEL, Seigneur, je souhaite que par mon canal viennent au monde des âmes nobles et élevées ;

je voudrais être élu par Toi pour transmettre la Vie à des êtres supérieurs qui donneront témoignage de ton Règne.

Mais si la nécessité exige que de moi viennent des êtres difformes de corps ou d’âme, ouvre, Seigneur, mon corps à l’Amour pour qu’ils trouvent en moi les vertus dont ils ont besoin pour leur pèlerinage humain.

Donne-moi, Seigneur, le don de vivifier, la faculté de puiser vie, même pour ceux qui ont été touchés par l’Ange de la Mort.

Plaise à Dieu ! Seigneur OMAEL, que je devienne celui par qui la Mort revient à la Vie.

 

L’Éternel m’a confié la multiplication des espèces et la perpétuation des races, et Je t’ai désigné, toi, pour remplir la fonction de générateur.

De ta pureté dépend, Pèlerin, que le produit final soit le produit adéquat aux besoins de la Terre.

Si ta semence est lumineuse, de belles âmes, telles des abeilles, accourront vers toi ; si dans ta semence il y a des ténèbres, des êtres contrefaits ou difformes auront accès à la vie.

De ta propreté, de ta droiture, dépend que la Terre et le Ciel soient meilleurs.

De ta propreté, de ta pureté, dépend que tu puisses transmuer, ce qui est corrompu, en matière harmonique et régénérée.

J’ai disposé le Feu primordial, tout autour de tes atomes de matière, de façon à ce qu’à la moindre étincelle tu t’enflammes dans un élan sacré.

Puisses-tu, Pèlerin, avec cette étincelle allumer en toi-même des immenses brasiers, et dans ces Feux te baigner, comme dans une Fontaine.