Les Arts et le Cœur

0632670697

Vehuiah

« Mais toi, ô Éternel, tu es un bouclier qui me protège. Tu es mon honneur et me fais porter la tête haute. »

 

VEHUIAH : fais qu’en moi tes vertus fermentent, fais que je sois le porte-drapeau, le premier, le héros, celui qui par ta grâce conduit les hommes au-delà de l’humain.

Fais bouillir en moi la surabondante énergie avec laquelle on fait des miracles.

Libère-moi, Seigneur, de la turbulence et de la colère, et permets-moi de trouver, à l’extérieur, un réceptacle approprié pour ta semence.

Transmets-moi ta sagacité, ta subtilité, pour que jusqu’à mes oreilles puisse arriver la Voix divine, et pour que je puisse contempler, avec mes yeux, une sublime image de Dieu.

Ô VEHUIAH !, sois le forgeron, je serai ton enclume, sois le Souffleur, je serai le cristal, sois l’Alchimiste je serai le creuset, le feu de ton Feu, la lumière de ta Lumière.

 


Le temps de la fermentation est arrivé : le jus de la vigne fermente sous les rayons solaires.

L’Eau bout sous l’action du Feu, le Fer est rouge au souffle de la flamme.

Et toi ? Comment te comporteras-tu au Feu, au Soleil, dans la Flamme ?

Il y a une Vie à l’intérieur de ta vie, un état d’être nouveau dans ton état d’être présent, une lumière rouge dans ta froideur métallique.

Le Soleil est la Flamme ; il est la Force transformatrice, et c’est Lui qui fera sortir de toi la fertilité, en t’arrachant à ta « mort » apparente pour créer en toi, et au travers de toi chez tous les autres, la puissance de ce qui est Éternel.

Viens à la Lumière et tu comprendras les mystères que la foi te cache.

Tu comprendras à quoi ça sert l’Amour, la souffrance, les prières et la chaîne des incarnations.

Tu comprendras pourquoi l’échec est nécessaire, et utile la victoire.

A présent, la Lumière de Dieu s’épanche sur le Monde pour qu’il se produise en toi l’expansion de conscience que tu as tant cherchée dans ton Pèlerinage Humain.